Recherche scientifique et médicale

La Fondation Azrieli apporte son soutien à la recherche scientifique et médicale par l’intermédiaire de l’Azrieli Fellows Program, ainsi que par le biais de nombreuses bourses attribuées à divers institutions et programmes, parmi lesquels:

  • L’Israel Cancer Research Fund
  • L’Hôpital Royal Victoria, Montréal
  • Le Centre Hospitalier de St. Mary

La Dr Mostafa Elhilali – David Azrieli Chair in Urological Sciences à l’Université McGill, Montréal (Établie en 2012)
La Chaire est consacrée à la recherche dans le domaine de la chirurgie urologique au sein des hôpitaux du Centre universitaire de santé McGill.

L’Azrieli Institute for Systems Biology à l’Institut des Sciences Weizmann de Rehovot, Israël  (Établi en 2011)
L’Azrieli Institute rassemble des scientifiques de différentes disciplines et soutient la recherche dans un nouveau champ interdisciplinaire axé sur les interactions complexes des systèmes biologiques – une nouvelle forme de recherche qui allie le travail de biologistes, chimistes, physiciens, ingénieurs, mathématiciens et informaticiens. L’Institut est sur le point de faire des avancées majeures dans la compréhension du phénomène de résistance aux antibiotiques, l’émergence de nouveaux virus, le système immunitaire et enfin sur la question de savoir pourquoi la chimiothérapie est parfois inefficace.

L’Azrieli Fellowship à l’Hôpital général juif de Montréal (Établie en 2008)
Cette bourse offre des opportunités d’excellence clinique, académique et de recherche, ainsi que de nouvelles approches pour le diagnostic médical, le traitement ou la recherche à de jeunes médecins et scientifiques d’Israël dans les centres universitaires canadiens à Montréal affiliés à l’Hôpital général juif.

L’Azrieli Fellowship au Tel Aviv University’s Sourasky Medical Center, Israël (Établie en 2006)
La Fondation appuie la recherche de pointe du Dr Shimon Rochkind dans le domaine de la régénération nerveuse au Sourasky Medical Centre, l’un des plus grands et des plus avancés centres de soins et de recherche en Israël.

L’Unité de soins intensifs Azrieli, Département de cardiologie du Sheba Medical Center à Tel-Hashomer, Tel Aviv, Israël
Le Sheba Medical Center à Tel-Hashomer est le centre de soin le plus complet du Moyen-Orient et un centre de formation en médecine parmi les plus avancés au monde. L’Unité de soins intensifs Azrieli est abrité dans le Leviev Heart Center nouvellement conçu qui rassemble toutes les unités de diagnostique, de thérapie et de prévention cardiovasculaires de Sheba.

Le Syndrome de l’X Fragile
La Fondation Azrieli est particulièrement intéressée dans le soutien et l’aide apportés aux personnes affectées par le syndrome de l’X fragile et leurs familles.

Le syndrome de l’X fragile est la forme de déficience mentale héréditaire la plus communément transmise. L’espérance de vie des personnes atteintes du syndrome est dans la moyenne, mais la plupart d’entre eux auront besoin de soutien et de soins tout au long de leur vie. La déficience d’un seul gène dans les cellules du cerveau est à l’origine du syndrome de l’X fragile. Chez les personnes affectées, le gène est incapable de fabriquer une protéine qui est vitale pour le développement et le fonctionnement classiques du cerveau. Les nouveaux traitements auront un large impact sur les centaines de milliers de personnes atteintes par le syndrome de l’X fragile, l’autisme et celles et ceux vivant avec des désordres neurologiques ayant des mécanismes similaires. La recherche sur l’X fragile est déjà bien avancée et a atteint un stade où l’on peut s’attendre à ce que des avancées translationnelles permettent une amélioration des traitements.

Les cliniques spécialisées dans l’X fragile fournissent aussi aux personnes affectées par un ou plusieurs des désordres associés à l’X fragile et à leurs familles une évaluation complète, ainsi que des recommandations de traitement. Ces dernières se fondent sur les connaissances médicales et éducatives, ainsi que sur les recherches les plus récentes. Des services pluridisciplinaires tels que fournis par les ergothérapeutes, les orthophonistes et audiologistes, la thérapie comportementale, les conseillers en génétique sont disponibles dans ces institutions. Nombreuses sont les cliniques engagées dans des projets de recherche en collaboration avec d’autres cliniques et praticiens spécialisés dans l’X fragile. S’il n’existe pour l’instant pas de cure pour le syndrome de l’X fragile, nombreuses sont les domaines de traitement et d’intervention qui peuvent permettre d’améliorer la qualité de vie des personnes affectées et de leurs familles. Avec l’éducation, la thérapie et le soutien appropriés, il est possible d’améliorer la condition de toutes les personnes atteintes par le syndrome. La recherche sur l’X fragile est à un moment crucial de son histoire et la Fondation s’est engagée à verser 1 million de dollars par an pour financer la recherche translationnelle dans l’X fragile.

La Fondation Azrieli ne prend pas en considération les demandes de financement destinées directement à un chercheur. Les bourses sont attribuées par l’intermédiaire des programmes sélectionnés.