LE JURY DES PRIX AZRIELI POUR LA MUSIQUE

La Fondation Azrieli est heureuse d’annoncer la composition du jury des prix Azrieli pour la musique :

Maestro Boris Brott est l’un des chefs d’orchestre canadiens les plus réputés sur la scène internationale, où il mène une carrière de chef invité, d’enseignant, de conférencier et d’ambassadeur culturel. Il est le directeur artistique de l’Orchestre de chambre McGill, à Montréal, et du National Academy Orchestra du Canada, ainsi que premier chef invité au Teatro Petruzzelli, à Bari, en Italie. Il est également le directeur artistique du Brott Musical Festival, en Ontario, de même que le fondateur et le directeur musical de la New West Symphony, à Los Angeles. Boris Brott a par ailleurs été chef assistant au New York Philharmonic sous la direction du regretté Leonard Bernstein, directeur musical et chef du Royal Ballet à Covent Garden, chef principal de la BBC National Symphony of Wales et directeur musical de la Northern Sinfonia of England. Il est officier de l’Ordre du Canada, membre de l’Ordre de l’Ontario et grand officier de l’Ordre national du Québec. (Crédit photo : Bob Hatcher)

Lauréat d’un prix Pulitzer ainsi que d’un Grawemeyer Award, Aaron Jay Kernis (né en 1960) figure parmi les compositeurs d’aujourd’hui les plus joués et a reçu des commandes de la part des ensembles et des interprètes américains les plus prestigieux. Également récipiendaire d’un prix Nemmers de l’Université Northwestern (Chicago), il est membre du Classical Music Hall of Fame et de la American Academy of Arts and Letters. Nommé plusieurs fois aux Grammy Awards, il est directeur du Composer Lab and Workshop de la Nashville Symphony; il a été conseiller musical du Minnesota Orchestra, avec lequel il a cofondé le Composer Institute, qu’il a dirigé pendant 15 ans; et il est professeur de composition à la Yale School of Music. Comme chef d’orchestre, il a dirigé dans des villes telles que Rome, Washington et Portland. Ses œuvres ont été enregistrées sous étiquettes Nonesuch, Naxos, Signum, Koch et Argo Records, entre autres. (Crédit photo : Richard Bowditch)

Considéré comme l’un des chefs de file en matière de musique juive, Neil W. Levin est très sollicité comme conférencier et animateur de séminaires aux États-Unis, en Europe et en Israël. Depuis 1993, il est le directeur artistique des Milken Archive, mises sur pied pour documenter, préserver et faire connaître le vaste corpus de musique lié à l’expérience juive américaine, et est aussi reconnu pour sa série novatrice de 50 CD sous étiquette Naxos. Depuis 1982, il est professeur de musique juive au Jewish Theological Seminary of America, à New York. Il est aussi un pianiste accompli et un chef de chœur hautement considéré, en plus d’être le créateur de Vanished Voices, une commémoration de l’Holocauste dans laquelle il a intégré ses recherches relatives aux traditions musicales de la communauté juive germanophone. L’œuvre a été exécutée sous sa direction en 1996 au Barbican Centre de Londres, ainsi qu’à Los Angeles et à New York.

Chef d’orchestre et compositeur de renommée internationale, maestro Steven Mercurio partage son temps entre l’opéra et le répertoire symphonique. Il a dirigé plus de 45 opéras différents dans certaines des plus grandes maisons d’opéras du monde. Du côté des concerts d’orchestre, il a notamment dirigé le London Philharmonic, la Philharmonie de Prague, le Sydney Symphony Orchestra et le New Jersey Symphony Orchestra, en plus d’avoir dirigé l’orchestre du Festival de Spoleto, dont il a été le directeur musical. Il a aussi dirigé plusieurs télédiffusions historiques, comme la série Christmas in Vienna avec l’Orchestre symphonique de Vienne pour Sony Classical (dont faisait partie le concert des « trois ténors » en 1999) et une émission spéciale de PBS, American Dream – Andrea Bocelli’s Statue of Liberty Concert, avec le New Jersey Symphony. Il a d’autre part dirigé la tournée mondiale de Sting avec le Royal Philharmonic Orchestra, dont témoigne le DVD Live in Berlin. Enfin, une de ses œuvres, For Lost Loved Ones, a été créée par le New York Philharmonic sous la direction de Zubin Mehta. (Crédit photo : David Muller)

La compositrice d’origine serbe Ana Sokolovic est professeure de composition à l’Université de Montréal. Depuis le milieu des années 1990, elle écrit pour de nombreux orchestres et ensembles de chambre du Canada, et ses œuvres sont jouées tant en Europe qu’en Amérique du Nord. Récipiendaire du Prix du Centre national des Arts en 2009 et du prix Jan V. Matejcek de la SOCAN en 2008, 2012 et 2013, elle a aussi été honorée par le Conseil québécois de la musique, le Conseil des arts du Canada, et trois fois lauréate du Concours des jeunes compositeurs de Radio-Canada. Au cours de l’année 2011-2012, la Société de musique contemporaine du Québec a souligné le 20eanniversaire de son arrivée au Québec par une célébration de ses œuvres; plus de 200 concerts ont été présentés en son honneur partout au Canada. La Canadian Opera Company vient de lui commander un opéra qui sera créé sur sa scène principale au cours de l’année 2019-2020.